Skip to Content

Geste du mois de février : Profitez des sports d'hiver sans voiture

actu_geste.jpg

Mon pays, ce n’est pas un pays, c’est l’hiver chante notre poète national Gilles Vigneault.

Tous ceux qui apprécient la saison hivernale vous le confirmeront: il faut pratiquer des sports d’hiver pour aimer cette saison et ne pas compter les jours avant l’arrivée du printemps. Mais lorsqu’on habite en ville, est-ce qu’on doit absolument avoir une voiture pour pratiquer des sports d’hiver et payer cher pour l’accès aux activités et le matériel...encore plus avec une famille?

Heureusement, il existe plusieurs options pour les citadins qui souhaitent bouger l’hiver en se déplaçant en transports collectifs ou en covoiturant, que ce soit en ville ou à l’extérieur des villes afin de réduire leur empreinte écologique.

En ville:

Dans la majorité des villes du Québec, il est possible de se déplacer en transports collectifs vers le centre-ville pour profiter de patinoires municipales bien entretenues et de glisser sur des buttes, souvent situées près des écoles. Un nombre croissant de villes offrent également des sentiers de ski de fond damés mécaniquement et il est souvent possible de s’y rendre sans avoir recours à une voiture. De plus en plus d’organismes locaux offrent la location d’équipement gratuitement ou à coût modique sur place, sans besoin de réserver à l’avance. Des commerces ou des chaînes de magasins comme Sports aux puces par exemple offrent également la location d’équipement de seconde main.

Les festivals d’hiver sont également de bonnes occasions pour petits et grands de s’initier aux joies de l’hiver, que ce soit avec le Carnaval de Québec, le Bal des Neiges dans la région de Gatineau ou la Fête des Neiges de Montréal pour ne nommer que les plus importants. Lors de ces événements, en plus de glissades sur tubes et de patinage, il est souvent possible d’essayer d’autres sports moins connus de façon ludique.

À Montréal, l’accès aux parcs-nature est gratuit et plusieurs activités y sont proposées, que ce soit du ski de fond, la raquette, la glissade et même du fatbike! Un service de navette est disponible à partir du centre-ville pour les parcs-nature du Cap-Saint-Jacques, du Bois-de-Liesse et de la Pointe-aux-Prairies pour un coût modique. Il est également possible de louer de l’équipement sur place.

Les grands parcs de Montréal comme le Mont-Royal, le Parc Maisonneuve et le Parc Angrignon offrent également plusieurs activités en plus de sentiers tracés mécaniquement pour la pratique du ski de fond et on peut accéder facilement à ces parcs en métro et en autobus.

Depuis quelques années, il est même possible d’apprendre le ski alpin et la planche à neige à 5 minutes de marche de la station de métro Angrignon avec la Pente à Neige !

Pour ceux qui souhaitent louer du matériel pour toute la saison hivernale, plusieurs commerces offrent la location saisonnière de skis, de planches à neige et de patins. La Poubelle du ski est un incontournable à Montréal, particulièrement pour les enfants qui grandissent vite et qui doivent changer de taille d’équipement à chaque hiver.

À l’extérieur des villes

Pour ceux qui souhaitent profiter de l’hiver à l’extérieur des grands centres sans avoir à conduire, des navettes sont disponibles vers plusieurs parcs nationaux de la SÉPAQ. Ces derniers offrent la location d’équipement et vous pourrez même y passer la nuit, que ce soit en chalet, en refuge ou même dans une yourte ou en camping d’hiver! De quoi avoir envie de manquer son autobus le lendemain pour y rester une nuit supplémentaire!

Plusieurs entreprises offrent également des escapades d’une journée pour aller jouer dehors. Le concept est attrayant: vous vous laissez conduire tôt le matin dans des autobus confortables et en profiter pour récupérer un peu de sommeil, vous détendre ou faire connaissance avec vos nouveaux amis pour la journée et vous répéter le tout au retour, après une belle journée de grand air. C’est le cas avec les Boutiques Courir de Montréal et Longueuil ainsi qu’avec les compagnies Randonnée Aventure et Détour Nature qui offrent des sorties de raquettes et de ski de fond vers les plus beaux centres du Québec.

Plusieurs stations de ski offrent également des services de navettes à partir de grandes villes, comme le Mont-Saint-Bruno, Bromont, Tremblant et le Mont Sainte-Anne. Pour encore plus de dépaysement, le Massif de Charlevoix offre même un train touristique en direction de son centre à partir de Québec. La compagnie Express Tours propose également des escapades d’une journée en autobus vers les stations de ski pour quelques dollars de plus seulement que le prix du billet de ski.

Pour plus de flexibilité, vous pouvez également covoiturer avec d’autres amateurs de plein-air avec les branches spécialisées des compagnies de covoiturage comme Amigo Express.

Enfin, pour ceux qui s’entraînent dans des clubs sportifs dans leurs villes respectives pendant la semaine, par exemple dans un club de ski de fond, il est fréquent que les membres covoiturent le week-end pour sortir de la ville pour pratiquer leur sport préféré. Ces clubs utilisent souvent Facebook pour organiser ces sorties et Facebook est d’ailleurs un bon réseau pour trouver des personnes qui souhaitent covoiturer vers un lieu de destination commun.

Alors que les changements climatiques menacent nos hivers, profitons de ceux-ci et de la chance que nous avons de vivre dans un pays comportant quatre saisons différentes en laissant la plus faible empreinte écologique possible lors de la pratique de nos activités.

Bon hiver!